Le linge, une corvée pour une famille nombreuse

linge famille nombreuse

Laver, sécher, repasser et ranger le linge pour 5 ou 7 personnes, voire plus, n’est pas une mince affaire. Voici quelques conseils pour cette corvée.

Conseil pour laver le linge

L’idéal est d’avoir un espace dédié à la chose, mais ce n’est pas toujours possible. Le mieux est alors, si c’est possible, de mettre la ou les machine(s) dans une salle de bain : c’est mieux qu’à la cuisine, car si elles tournent tous les jours, le bruit sera moins gênant.

De plus, à partir de 5 personnes dans le foyer, il est temps de songer à une machine à laver grand format, c’est à dire 6 ou 7 kg (il en existe même de 8 ou 10 kg pour un encombrement raisonnable).

Dites-vous que de toutes les façons, il faudra laver souvent, à moins d’avoir une garde-robe gigantesque.

[sc:video]

Conseil pour le séchage du linge

Pour le séchage, si vous avez un jardin ou un grand espace buanderie, cela fera l’affaire ; mais dans le cas contraire, ou si vous voulez enchainez les lessives, ou si vous habitez dans une région très froide, le sèche-linge est intéressant ; il en existe également de grande capacité (6,7,8 ou 10 kg).

Conseil pour le repassage du linge

Pour le repassage, il vaut mieux éviter d’être maniaque : à quoi sert de repasser les draps ou les serviettes. Repassez le strict nécessaire, sans vous culpabiliser ; et pour ranger, faites appel aux enfants : très jeunes, ils sont capables de mettre des piles de linge dans leur placard (à partir de 2 ans avec votre aide et de la patience, et sinon à partir de 4-5 ans).

Conseil pour la gestion du linge sale

Enfin, pour la gestion du linge sale, un panier à linge unique me semble insuffisant. On peut imaginer en mettre plusieurs, répartis par groupes de personnes (les parents, les petits, les plus grands), par salle de bain (s’il y en a plusieurs)… On peut également tous les mettre au même endroit, mais dédier un panier à chaque type de linge (le banc, les couleurs, le linge délicat).

Dernière astuce

Astuce : pour vous simplifier la vie, soyez organisé (s). Décidez à l’avance les jours de lavage et de repassage ; établissez un gestion adaptée du linge sale (selon l’âge des enfants), investissez dans des machines des grande capacité et de bonne qualité (car une panne serait catastrophiiique !). Et ne vous culpabilisez jamais de faire participer vos enfants : vous n’êtes pas là pour les servir, mais pour, entre autres, les préparer à l’autonomie et leur apprendre la vie avec les autres.

16 Réponses à “Le linge, une corvée pour une famille nombreuse

  1. Bonjour je suis maman de 9 enfants, qui ont de 17 ans à 2 ans et demi. Je fais mini 9 machines par jour et nous avons mis la nôtre dans la salle de bain et cela et très utile.

  2. Chez nous, 2 parents, 4 enfants de 3, 4, 6 et 8, nous faisons 5 lessives par semaines. Nous avons une machine de 7kg et pas de sèche-linge. La grande a son bac (des petits bacs en tissus cylindrique de chez IKEA), la suivante un vert de taille un peu plus petit, et les 2 petites un encore plus petit rouge. Le principe est le suivant : une lessive par semaine pour les 2 grandes, 1 lessive mélangée adulte-petit blanc et puis 1 couleur, et puis 1 lessive de draps ou serviettes. J’étends le linge dans notre chambre le matin avant de partir au travail, et je demande aux enfants de récupérer leur linge sur l’étendoir quand ils rentrent de l’école. J’ai un bac de linge propre par enfant également, car la routine ne marche pas toujours, alors parfois je jette direct de l’étendoir aux bacs propres le matin. Les enfants se débrouillent pour plier et ranger. Certains ne plient rien et ne rangent rien (enfin les petits quoi), les grandes ont bien compris le principe. Les petites ont bien compris que pour s’habiller le matin, il fallait aller chercher dans le bac de linge propre, car ils veulent toujours remettre les mêmes habits fétiches, alors finalement, ça ne transite même pas par la commode parfois. J’ai pris le parti d’en faire le minimum. Chacun se débrouille à la hauteur de ses exigences.

  3. C’est surtout saoulant !! On a beau essayer de se mettre à jour ça ne finit jamais !! Je suis maman de 5 enfants et donc le linge c’est très prenant dans tout le sens du terme..

  4. Franchement c’est une bonne idée de mettre une corbeille pour chaque enfant avec une couleur différente mais bon ça serait bien d’avoir une buanderie ce que je n’ai pas…

  5. Le linge c’est tous les jours. L’essentiel est de ne pas zapper un jour. Il faut absolument être à jour, quitte à faire plusieurs petites machines. Le blanc peut-être lavé à 60°, point besoin de bouillir le linge à 95°. Les affaires pas trop sales peuvent ( si ce sont de petites machinées être lavées sur un cycle court à 30°).40° suffit pour le reste. Ne pas oublier le cycle anti-froissage ( si vous en avez un), pour un repassage MINIMUM. Le sèche -linge est un plus pour les draps et les serviettes : dures à sécher en hiver. Astuce : tout le monde joue au basket avec le panier à linge sale : ainsi pas de linge sale sous les lits , tout le monde participe et met son linge sale dans le panier ! Bon linge !

  6. 5 enfants de 10 ans à 5 mois. Les lessives tournent souvent aussi et le séche-linge est là heureusement !! Nous avons adopté quelques règles pour que ce soit plus pratique. Tout d’abord nous fonctionnons à la maison avec un tableau de service pour que les enfants participent et il y a une case « linge ». Je ne fais pas toujours appel au préposé, mais quand je suis pressée oui. Celui-ci m’aide à étendre chaussettes et culottes qui ne vont pas au sèche linge et à plier le linge. Comme j’en avait marre que les chaussettes soient à l’envers dorénavant si c’est le cas, elles ne sont pas pliées et le propriétaire se débrouille (et depuis, miracle, presque toutes les chaussettes sont à l’endroit). Et j’ai investi dans une « tour » à 6 tiroirs (un par enfant et un pour les parents) ils ont leur nom écrit dessus et peuvent le décorer. Ainsi tout linge plié est rangé dans le tiroir et chaque enfants doit ranger son tiroir régulièrement…Comme ce n’est pas forcément régulier soit ils le font quand ils n’ont plus de chaussettes, soit c’est moi qui râle quand le tiroir est plein !! Et je fais le repassage en téléphonant ou en écoutant des conférences sur CD (j’ai l’impression de rentabiliser un peu plus !!)

  7. J’ai acheté 3 bacs transparents de chez ikea (pour trier les poubelles à l’origine) : chacun y met son linge (1 pour le blanc, 1 pour les couleurs (foncés), 1 pour le fragile (lainage). Quand les bacs sont pleins je fais la machine. Pour le séchage, tout ce qui peut passer au sèche linge fait gagner du temps, ensuite il est rangé direct sans repassage. J’ai fait le choix de ne repasser que ce qui se met par dessus. Je lave tout à 40 degrés avec de la lessive écolo, en poudre (pour le blanc) et liquide pour les couleurs, que j’achète chez aboneobio.com. Pour le repassage, j’attends que la pile s’allonge, pour 2 à 3 heures avec la centrale vapeur. Ensuite chaque enfant range son linge (le plie plus ou moins !). Pour les draps, j’ai espacé, je lave désormais à chaque période de vacances scolaires. Il faut arrêter de se prendre la tête. Les enfants qui grandissent ne se salissent plus autant.

  8. Tout pareil à part que chez nous chacun a son bac, quand il est plein : c’est le moment de ranger les habits ou de piocher dedans si il ne reste plus de culottes ou de chaussettes dans l’armoire !!! EN période de rush ça peut arriver. Pour les parents, deux bacs selon l’endroit où se range les habits ds notre chambre et non par personne. Oublié le repassage régulier : mais je compte en mètre, lorsque la pile (incontournable) de chemises pantalons du papa atteint le mètre de hauteur, je sais qu’il est temps de se taper 3 heures de repassage … Chaque enfant range son bac (plus ou moins au carré) mais il faut être flexible et ne pas réclamer de piles parfaites … avantage : ils savent où se trouvent leurs habits et le matin s’attrapent leurs tenues sans aide !!

  9. On a 7 enfants. On a donc investi dans une grosse machine à laver le linge (9kg)+ sèche linge. Chez nous les lessives ont lieu 4 jours par semaines. Cela tourne alors à plein régime !. A la sortie le linge est trié en 6 caisses…Les sous vêtements, les petites filles, les grandes filles, les garçons, les parents, le reste… Une fois par semaine on a embauché quelqu’un pour le repassage. Soit 33 euros les trois heures…C’est une somme mais cela paye aussi la grosse fatigue voire la déprime que je n’aurais pas du coup ! (enfin, c’est ce que je me dis). Puis chacun range sa caisse et je vérifie. L’an passé j’avais délégué la lessive à mon mari. Je n’avais plus qu’à veiller sur le rangement…

  10. Nous avons 6 enfants de 16 ans à 11 mois. je fais une moyenne de 3 lessives par jour. Il y a différentes panières : une double pour parents et les 3 petits avec une séparation clair/foncé, 1 dans la chambre de la grande, une dans la chambre des 2 moyens + un seau pour les couches lavables et une petite panière pour les torchons. Je lave les couches 1 jour sur 2 puis pour facilité le tri je lave séparément le linge des petits et des grands (marre des chaussettes perdues et des culottes attribuées à la mauvaise personne. une fois le linge propre, chaque chambrée a sa panière et c’est seulement le dimanche que l’on repasse panière par panière (on y passe presque toute la journée) une fois le repassage terminé les grands rangent eux même leur linge pas les petits. Malheureusement les grands laissent souvent trainer leur linge ou mélangent le propre et le sale ou ne déplient pas leurs chaussettes ou autres, ne vident pas leur poche. Solution miracle : je ne lave que ce qui est dans la panière, poches vides et correctement déplié. Ils ne se sont pas faits avoir deux fois !!!

  11. C’est clair ça ne finit jamais,nous sommes 9 à la maison. Je fais 3 ou 4 machines par jour, j’en ai deux et deux sèches linges. Dès qu’il fait beau j’accroche le linge dehors. Mais je ne m’en sors jamais. LOL

  12. nous sommes 7, bientôt 8 et depuis un an nous avons une machine à laver 10 kg et sèche linge 9 kg et c’est la révolution ! nous sommes du nord, il pleut souvent donc je sèche quasi automatiquement après le lavage, une astuce : plier le linge chaud diminue le repassage, et pour le linge à repasser, utiliser une centrale vapeur…gain de temps garanti ! Nous avons fait un espace linge, buanderie, comme ça plus besoin de « promener le linge dans les pièces pour les enfants, chaque enfant a son étagère, ce qui évite aussi de trouver les chambres inondées de linge à cause du « je vais le ranger après… » ou « j’ai fait des essayages… » Bon courage à vous, je suis contente d’avoir trouver ce site plein de bon sens, vive l’entraide (pour ne pas craquer grrrrrrrrrrrrrr…) et vive les familles nombreuses !!!!

  13. Ce sont des témoignages qui me servent énormément….famille recomposée avec 5 enfants….les ado se changent tous l’ex jours et quand ils rangent leurs chambres descendent leurs linge de la semaine d’un coup…linge propres qui traînent compris….juste une question car moi une chose m’énerve c’est le linge à l’envers….passer 10min par machine à tout remettre à l endroit …..comment faites vous? Est ce que ça vous gêne pas et pour c’est normal de le remettre à l’endroit ou avez vous une astuce?!sachant en plus que j’ai des enfants qui ne sont pas à moi et qui sont ado et que pour le père c’est normal de remettre à l’endroit et comprends pas pourquoi je plie le linge même s’il est a l’envers.

    1. Salut Lou,
      Malheureusement, je n’ai pas d’astuce magique.
      Je lave le linge à l’envers car ça abime moins. Après pour certains vêtements comme les pyjamas, … je ne les remets pas forcément à l’endroit. Après pour ceux qui ne sont pas contents, je leur dit « on n’est jamais mieux servis que par soi-même » … donc il faut qu’ils le fassent eux-même. Bon courage !

  14. Nous on est 6 au total et quand on a acheté la maison, nous avons eu une idée de génie ( si,si !!) un dressing commun. Bon en fait c’est un couloir de rayon et penderie avec une tablette au fond. Du coup, comme je ne range le linge propre que deux soirs par semaine, j’enchaîne les caisses de linge propre en me dépassant un minimum, le linge est donc lavé en commun puisqu’il est rangé en commun (attention cependant il arrive que les chaussette s’échangent…), du coup, ça doit me faire quatre lessives par semaine plus deux de draps (ça c’est le dimanche, immuable et tout le monde défait son lit sauf le plus petit !). Pour ce qui est du repassage, je ne repasse quasiment aucun vêtement ( par contre celui qui était à la maison à la fin du séchage et qui n’a pas sorti et plié le linge tout de suite se voit contraint de réparer et donc de repasser ce qui n’est pas présentable !!du coup ça n’arrive presque jamais sauf à mon mari !). Par contre, comme je n’aime pas les draps fripés, je troque avec des copine du repassage contre de la coiffure (c’est mon métier !).

  15. Chez nous, on est 5. j’ai deux machines à laver et1 sèche linge. Quand il fait beau tout est mis dehors.
    Pour le tri du linge sale : un bac blanc, un bac couleur, un bac sous vêtements un bac chaussettes un bac laine et polaire et un pour le linge de maison ( draps, bavoirs, serviettes…)
    Ensuite je fais tourner quand le bac est plein.
    Pour le tri du linge sec j’ai une panière par personne. Chacun participe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *