Rituel attendu et apprécié, la carte de vœux reste incontestablement attendue pour marquer un événement.

Qu’il s’agisse d’annoncer la nouvelle année à ses clients, ses collaborateurs, ses partenaires, sa famille, d’annoncer un mariage, un baptême, une naissance, un anniversaire ou encore d’inviter celles et ceux qui ont comptés au pot de départ à la retraite, mais aussi dans des moments moins festifs d’aviser ses proches d’un décès, la carte de vœux est au dressing ce que la petite robe noire est : juste incontournable.

Et à l’heure du « tout numérique », la carte de vœux papier fait de la résistance tant elle est personnalisable à souhait. D’ailleurs, la frontière n’est pas aussi radicale que cela. En effet, la technologie permet en quelques clics, de créer de chez soi la carte de vœux parfaite. Texture, effet, finition notamment, gros plan sur quelques-unes des astuces pour la créer à son image, laisser un souvenir impérissable, retenir l’attention, marquer les esprits tout simplement.

Carte de vœux, les principes de base

La première des choses est de ne pas envisager la carte de vœux à la manière d’une opération marketing à l’image d’un tract publicitaire. Si la carte de vœux à su traverser les âges et les époques, c’est qu’elle n’a rien à vendre et tout à offrir.

Acte généreux et gratuit, elle se doit d’être à l’image de l’évènement. En effet, on n’envisage pas une carte de vœux de la même façon pour annoncer un décès que pour une naissance par exemple ! Il faut donc s’adapter à l’occasion, aux codes alors établis. Ensuite, il ne faut oublier personne.

Famille, belle-famille, collaborateurs, clients, proches, la carte de vœux doit être appréciée par tous. Inutile donc d’insérer uniquement un « QR code » si certains des destinataires ne sont pas des « geeks ».

Pour finir, il faut prendre en compte le délai de livraison, mais aussi celui de l’acheminement. C’est pourquoi il convient de s’y prendre à l’avance autant que possible et l’envoyer au bon moment. En effet, inutile d’envoyer une carte de vœux pour la nouvelle année un 20 avril ou encore de ne laisser qu’une semaine au destinataire pour qu’il puisse dire si « oui » ou « non » il pourra être présent au mariage.

carte de voeux

Carte de vœux, travailler le visuel

Papier, forme, format, façonnage et finitions donnent à ce support un aspect plus ou moins qualitatif dépendamment des choix opérés. C’est pourquoi il convient de prendre le temps de bien choisir chacun de ces éléments pour la rendre unique, juste parfaite. Dépendamment de l’événement, la carte de vœux peut prendre la forme d’un carton double plié, avec ou sans feuillets ou être une simple carte. Le papier peut être de couleur, blanc, avoir un aspect mat, revêtir un petit côté brillant ou encore être légèrement nacré-irisé.

Concernant la mise en page, la priorité est de redoubler de vigilance, opter pour un correcteur orthographique ou adopter quelques-unes des astuces pour éviter les fautes d’orthographe, sinon pour le reste, tout est du domaine du possible. Bien entendu, les abréviations seront explicitées quelque part sur la carte de vœux. Texte, photo, image, logo, dessin, calligraphie à l’anglaise ou classique, la mise en page doit être en adéquation avec l’évènement. Pour exemple, il peut s’agir uniquement d’une photo de bébé en première page pour la naissance d’un enfant. Dans tous les cas, quelle que soit l’information, elle se doit d’être faite avec élégance et subtilité surtout s’il s’agit de profiter de la carte de vœux pour annoncer la commercialisation d’un nouveau produit.

Carte de vœux, le texte et ses éléments essentiels

carte

Une carte de vœux est avant tout un support informatif. Raison pour laquelle, mieux vaut ne pas oublier certains éléments lors de la rédaction du texte. Parce que le grand tonton René risque de ne pas reconnaître le marié sur la photo notamment, mieux vaut indiquer son nom et ses coordonnées. Même si cela paraît évident, il faut aussi préciser de quoi il s’agit. En effet, certaines cartes de vœux sont très originales à l’image des demandes en mariage, dès lors mieux vaut indiquer s’il s’agit d’une cérémonie de mariage religieuse, d’un enterrement ou encore d’une teambuilding.

Ensuite, il ne faut pas oublier la date et l’heure si nécessaire surtout si la carte de vœux fait office de carton d’invitation. Pour finir, le lieu est aussi de rigueur afin que les destinataires sachent où se rendre au besoin. Pour le texte, il existe des formulations déjà toutes faites pour celles et ceux qui manqueraient d’inspiration. Il n’y a donc pas de raison de s’inquiéter à ce niveau. Bien entendu, lors de la conception, il est possible de personnaliser la carte de vœux en écrivant ce que l’on souhaite.

Il est à noter qu’il n’est généralement pas de mise d’écrire au dos, pour ne pas gâcher l’effet visuel à plus forte raison s’il ne s’agit que d’un simple carton. Et surtout, avoir à l’esprit de séduire, de surprendre … de se démarquer.