Durant chaque consultation, l’étape obligatoire, c’est l’examen général. La sage-femme, vérifie que le bébé est bien positionné, que son coeur bat bien, qu’il grandit bien et que la maman ne prend pas trop de poids.

En fin comme en début de grossesse, on va essayer de dépister toute anomalie.

Éventuellement, en fin de grossesse, le problème le plus important à dépister est la pré-éclampsie qui peut évoluer vers une urgence obstétricale.

Définition de la pré-éclampsie

Une pré-éclampsie c’est quand on a de l’hypertension pendant la grossesse.
C’est une pathologie qui associe une hypertension avec l’apparition d’oedèmes importants et protéines dans les urines. C’est dû à l’insertion du placenta en tout début de grossesse et ça se développe au 3ème trimestre de grossesse.

Qui est concerné ?

Cette pathologie concerne à peu près 40 000 femmes par an, en France. Il faut donc être vigilant si vous avez les symptômes de la pré éclampsie.

Les facteurs favorisant sont le surpoids, l’hypertension, le diabète et l’âge de la future maman (très jeune femme). Une première grossesse, une grossesse tardive et une grossesse gémellaire sont également plus exposées. Cela est plus rare pour une seconde grossesse. Cela entraîne environ 30 % des naissances prématurées.

Pré éclampsie et accouchement

Quand la tension est mauvaise et que le bébé bouge moins, le médecin va tenter le déclenchement, sinon, ce sera une césarienne.

Même s’il reste très rare, l’accident vasculaire cérébral du post-partum est bien connu des neurologues.

La principale cause d’AVC du post-partum est une augmentation de la tension artérielle, c’est ce qu’on appelle l’éclampsie. En effet, le risque pour une femme ayant cette pathologie de faire un AVC dans les jours qui suivent son accouchement est multiplié par 12.

Il est donc important de surveiller sa tension durant toute la grossesse, et c’est ce que font les gynécologues pendant les examens mensuels. Les suites de couches nécessiteront également un suivi particulier.

A noter que grâce aux surveillances régulières et les examens mensuels, les complications sont beaucoup moins fréquentes. De plus, en cas de problème, les traitements sont mis en place plus tôt, ce qui limite les complications.

Découvrez le calendrier de grossesse pour connaître le déroulement complet d’une grossesse.

Partagez :
Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on Facebook0Pin on Pinterest0Share on Tumblr0Email this to someonePrint this page