Les familles françaises consacrent environ 15% de leur budget à l’alimentation. C’est l’une des plus importantes sources de dépense avec le logement et les transports. C’est donc une dépense qu’il faut chercher à contrôler au mieux pour garder la bonne maîtrise de votre budget.

D’un autre côté, les repas c’est aussi un moment agréable à passer en famille. En plus, il faut penser à l’équilibre et à la variété des repas que l’on prépare pour notre tribu.

Alors, comment faire pour trouver le bon compromis entre équilibre alimentaire, variété et porte-monnaie ?

Ne pas se laisser tenter au supermarché

Vous le savez certainement, les supermarchés sont organisés pour tenter le consommateur. A chaque coin de rayon vous attend un piège pour vous faire acheter plus, pour vous tenter. Et attention, ce ne sont pas n’importe quels pièges ! Ils sont tendus par des spécialistes du comportement du consommateur.

Pour vous éviter un ticket de caisse trop salé, vous ne pouvez compter que sur votre organisation et votre détermination : une liste de courses détaillée et la ferme volonté de ne rien acheter d’autre.

Éviter le gaspillage

C’est un secret pour personne, la nourriture se périme. Afin d’éviter le gaspillage il faut donc arriver à avoir « juste assez » dans vos placards mais pas trop.

Faire des menus à l’avance

Alors pour savoir comment remplir votre liste de courses pour en avoir « juste assez », pourquoi ne pas faire des menus ? Pourquoi ne pas prévoir à l’avance tous les repas de la semaine ? Ainsi, vous saurez exactement ce qu’il vous faut.

Je vous livre ici le témoignage de Paola qui a adopté cette méthode :

[…] pour les repas, rien de tel que de faire un menu mensuel..non seulement pour le casse-tête ’qu’est ce que je vais faire à manger aujourd’hui’…mais aussi pour le porte-monnaie car avec cette méthode on ne va faire les courses qu’une fois par mois !..et après, évidement, il faut aller acheter les produits frais…mais bon, rien qu’avec ça nous on a fait d’énormes économies !

Et si on a pas envie de manger ce qui est prévu ? Et bien, je laisse encore Paola vous répondre :

parfois les gens me disent qu’ils n’aiment pas cette histoire de ’menu’ car ils ne savent pas si ce jour là il voudront manger ce qu’il y a d’écrit…mais ça, c’est pas grave, il suffit juste de prendre un autre jour…l’essentiel est de savoir qu’on a déjà tous les ingrédients pour avoir tous les repas.

Bilan de Paola :

J’ai fait le bilan…et en 1 mois, avec ce menu, on a dépensé (2 adultes + 3 enfants) : 600 euros en courses….en comptant qu’on est allé 2 fois au Quick 🙂 et en comptant aussi les couches du bébé + le lait 🙂 🙂 :). Donc je trouve qu’on fait énormément d’économies !…la plupart des courses ont été faites au Lidl..et ensuite, tout ce que qui est « viande, produits corporels, lessive, quelques yaourts, etc » ça a été acheté à Leclerc (parfois en utilisant des bons de réduction). Je me suis amusée à compter ce qu’on avait mangé…et j’ai noté, entre autres, qu’on avait mangé (pas nous, car on n’est pas très « yaourts), mais les enfants : 100 yahourts de taille « normale » + 60 petits suisses…. 10 Litres de lait…. 4 panels de beurre… 11kg de farine…(on a la machine à pain)…..15 paquets de jambon ! (paquets de 4)…..2kg de sucre…5kg de pommes de terre…49 litres d’eau…22.5 litres de coca (ça c’est surtout pour le papa, les enfants c’est de l’eau, et moi aussi)… 3 boites de lait 2ème âge…etc…etc…
voilà…au moins là on a la preuve que le menu est vraiment économique ! 🙂 :)…bon, j’ai fait ça seulement pour le premier mois, je ne m’amuserai pas à faire ça tous les mois ! hihi

Équilibre et variété

En plus, en réfléchissant à l’avance à vos menus, vous avez tout le temps de penser à l’équilibre des repas, de feuilleter vos livres de recettes ou chercher des idées sur internet. A noter que si vous manquez d’inspiration, vous avez les menus des cantines scolaires sur les sites internet des communes.

Alors, pourquoi pas vous ?

Partagez :
Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on Facebook0Pin on Pinterest0Share on Tumblr0Email this to someonePrint this page