En étant maman de jeunes filles ou d’adolescentes, vous vous questionnez sur de multiples sujets. Fréquemment, vous vous demandez comment agir pour le bien-être de vos enfants.

Le meilleur pour lui, est-il de le laisser agir en parfaite autonomie et faire ses propres expériences ?

Évidemment, vous vous interrogez sur la meilleure façon d’agir sans violer son intimité. Je souhaiterai alors vous parler d’une problématique spécifique : l’épilation.

De multiples questions s’entremêlent et la multitude d’avis divergents n’arrangent aucunement. En terme d’épilation, il n’est pas aisé de savoir quand intervenir.

Alors comment savoir quoi faire et quand le faire, je vous recommande Epil & more – Guide d’epilation pour avoir toutes les infos sur le sujet.

Première épilation

Vous vous demandez, certainement, à partir de quel âge peut-on s’épiler. De nombreux avis sur la question se confrontent mais malheureusement, il n’existe pas de réponses pré-établies.

Cela repose entièrement sur votre enfant et sur l’apparition de sa puberté. En effet, les questionnements sur l’épilation chez les filles, apparaissent fréquemment vers onze ans. C’est l’âge où elles commencent à intégrer leur physionomie ainsi que les changements qui surviennent chez elles.

Cependant, selon divers dermatologues, il serait préférable de ne pas s’épiler trop jeune. Effectivement, la peau de votre enfant étant plus immature, il existe un risque d’irritabilité.

Ce conseil peut, évidemment, être révisé si votre fille souffre de cette situation et ressent même un complexe profond.

L’écoute active de votre enfant

Vous avez, probablement, perçu les changements hormonaux chez votre fille, mais cette dernière ne vous en parle pas ? Si votre enfant ne se préoccupe pas de l’épilation, alors autant respecter son rythme. Cela arrivera bien assez rapidement !

En revanche, même si votre fille restera, indéfiniment votre bébé, il est indispensable de l’aider à franchir cette étape, si elle en a le désir. Elle se sentira en confiance pour se livrer, et vous lui permettrez certainement d »éviter de mauvaises aventures.
De surcroît, partager des activités entre filles, voilà une activité qui vous conviendra à toutes les deux !

Cependant, si vous êtes encore réticente, vous pourrez toujours lui énoncer les inconvénients de l’épilation.
Puisqu’une fois commencée, cela représente un investissement financier, souvent important.

Les diverses méthodes d’épilation selon son âge

Pour une jeune fille

Si votre fille est encore trop jeune, mais qu’elle désire tout de même s’épiler, je peux vous conseiller, en premier lieu, la décoloration. Cette méthode douce pourra la mettre en condition et être une première avancée vers l’épilation, sans se précipiter.

Pour une adolescente

La crème dépilatoire

Elle peut être une solution simple et sans douleur pour un commencement pas à pas. L’inconvénient principal repose sur le fait que les poils ne sont pas entièrement éradiqués, et repoussent donc plus rapidement.

Je vous conseille, également, d’expérimenter la crème sur une petite partie du corps, avant de vous lancer afin de diminuer les risques allergiques.

La pince à épiler

Ce procédé est utilisé, généralement, pour les petites zones du corps : les sourcils, les aisselles, …
Transportable partout, elle permet d’atteindre plus facilement les poils indésirables et indisciplinés, pour davantage de netteté.

La cire

Nous avons, principalement, la cire froide qui se présente, fréquemment, en bandelettes, que vous pouvez retrouver en salon d’esthétique et également dans le commerce. Votre fille préférera, certainement, l’option à domicile, pour plus d’intimité. L’épilation se renouvelle environ toutes les trois semaines et offre la possibilité d’épiler des surfaces importantes du corps.

Le rasoir

Ce dernier représente une solution rapide et performante.Néanmoins, je ne vous recommanderai pas ce dernier pour débuter l’épilation. Le rasoir peut, quelquefois, se révéler très agressif pour la peau et par conséquent, celle de votre fille.

L’épilateur

Ce produit se trouve être une option intéressante pour une épilation à domicile. Cependant, cette méthode est loin d’être indolore, surtout à la première utilisation !

Le laser et la lumière pulsée

Le laser, tout comme la lumière pulsée, ne sont pas préconisés pour les enfants pendant la puberté.
Il est indispensable d’attendre la maturité pileuse avant de pouvoir penser à ces méthodes, certes rapides, mais également coûteuses, douloureuses et comportant divers risques de brûlures.

Les pièges à éviter

Vos souvenirs de jeunesse, dans le domaine de l’épilation, vous font encore grimacer ? Pour éviter ces mésaventures à votre fille, voici une petite liste de conseils.

  • Ne jamais entreprendre seule une épilation, être toujours accompagnée.
  • Ne pas s’exposer à la chaleur durant les prochaines 24 heures.
  • Proscrire les parfums, car ils irritent fortement la peau.
  • Éviter de s’épiler chaque jour, cela favorise la fragilité de la peau.
  • Ne pas s’épiler les zones de duvets, pour ne pas étendre les zones pileuses.
  • Toujours bien préparer la peau avec un gommage et ne pas oublier s’hydrater ensuite.
  • Faire bien attention à la température du produit utilisé, notamment avec la cire, pour éviter les risques de brûlures.
  • Toujours lire les conditions d’utilisation de chaque produit, même si vous pensez déjà le connaître, cela vous évitera des surprises !

En définitive, quelque soit l’âge de votre fille, quelque soit son désir, le plus important restera essentiellement, l’écoute et l’accompagnement que vous lui prodiguerez.

Loin d’être une corvée, l’épilation peut même devenir un instant privilégié entre mère et fille, pour partager et se rapprocher !

Partagez :
Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on Facebook0Pin on Pinterest0Share on Tumblr0Email this to someonePrint this page