Très attendu pendant la grossesse, le congé maternité est un droit que peuvent jouir toutes les futures mamans ayant une activité professionnelle ! Mais combien de temps est-ce que ça dure ? Et comment le calculer ? Y a-t-il un impact dans le salaire mensuel ou pas ? Voici les réponses pour celles qui sont rattachées à la CPAM. Pour le RSI, cela sera dans un autre article.

Calcul congé maternité

Le congé maternité est généralement composé d’un congé prénatal avant l’accouchement et d’un congé postnatal après la naissance du bébé. A noter que tout cela varie selon le nombre d’enfants qu’on attend et qu’on a déjà mis au monde et à charge et selon votre caisse de rattachement : CPAM ou RSI.

Durée congé maternité

La durée du congé maternité dure minimum 16 semaines. En général, il est réparti comme suit :

  • Vous attendez un seul enfant et c’est votre premier ou deuxième enfant, vous avez droit à 16 semaines en tout : 6 semaines de congé prénatal avant la date présumée de l’accouchement et 10 semaines de congé postnatal après la naissance du bébé.
  • Vous attendez un seul enfant et vous avez déjà 2 enfants ou plus, vous avez droit à 26 semaines de congé. Votre congé prénatal peut durer 8 semaines et votre congé postnatal 18 semaines.
  • Vous attendez des jumeaux, vous avez droit à 34 semaines en tout : le congé prénatal est de 12 semaines et le congé postnatal est de 22 semaines.
  • Vous attendez des triplés ou plus, vous avez droit à 46 semaines de congé soit 24 semaines de congé prénatal et 22 semaines de congé postnatal.

A noter que vous pouvez demander à reporter une partie de votre congé prénatal sur le congé postnatal et vice-versa, sous certaines conditions à voir avec votre médecin. De plus, en cas de prématurité, une prolongation de l’arrêt de travail est possible.

Congé pathologique

Sur prescription médicale en cas d’état pathologique, le congé peut être augmenté de 2 semaines (14 jours consécutifs ou non) à partir de la déclaration de grossesse et avant la date présumée de l’accouchement.

Indemnité congé maternité

Pendant votre congé maternité vous recevrez une indemnité journalière versée par votre caisse d’assurance maladie (CPAM ou RSI) sous certaines conditions. Ce dernier est fixé selon la caisse dont vous êtes rattachée, et de votre rémunération ou indemnités chômage perçus précédant l’interruption de travail. A noter que les règles de paiement du congé de maternité sont les mêmes que celles du congé maladie. Par contre, le contrat de travail est suspendu.

Les indemnités journalières sont versées tous les 14 jours pour chaque jour du congé maternité y compris le week end et les jours fériés.

Si vous êtes rattachée à la CPAM, vous pouvez utiliser le simulateur mis à disposition sur ameli.fr pour estimer le montant de vos indemnités.

De plus, si la convention collective de votre entreprise le prévoit, vous pouvez percevoir un complément d’indemnisations de la part de votre employeur.

Congé maternité et chômage

Si vous êtes au chômage et êtes indemnisée ou a été indemnisée au cours des 12 derniers mois par Pôle Emploi, vous pouvez demander l’attribution d’indemnités journalières maternité sous certaines conditions.

Le congé maternité et incontournable pour prendre soin de soi, décorer la chambre de bébé, préparer son arrivée, … C’est un droit que les travailleuses possèdent avant et après leur grossesse.

Et en cette période de fête, découvrez les aliments autorisés ou interdits, pour une bonne alimentation de la femme enceinte ! Bons préparatifs pour les fêtes !

Partagez :
Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on Facebook0Pin on Pinterest0Share on Tumblr0Email this to someonePrint this page